GROSSE CHALEUR ET ANIMAUX

                                   

En cas de grosse chaleur

 

 

 

 

Ces conseils sont valables pour tous les animaux : chiens, chats, rongeurs, lapins

Il faut veiller à ce que l’eau soit fraîche en permanence, la gamelle doit être remplie plusieurs fois par jour si nécessaire. L’eau ne doit pas sortir du frigo sous peine de provoquer des problèmes digestifs (diarrhée), elle doit être à température ambiante. Vérifiez bien le fonctionnement des biberons des cages des rongeurs.

 


Les animaux doivent rester dans la pièce la plus fraîche de la maison : si vous y avez des rideaux ou des volets, baissez-les le temps de la journée, quand il fait trop chaud. Les cages des rongeurs et oiseaux doivent être déplacées vers les pièces les plus fraîches.

 

Faites attention à ne pas mettre les cages derrière les vitres pour ne pas exposer les animaux au soleil et n’oubliez pas que le soleil tourne pendant la journée.

Vous pouvez mouiller les animaux pour les rafraîchir : sur les pattes et la tête pour les chiens et les chats.

 

Pour les lapins et rongeurs (pas les chinchillas), vous pouvez utiliser un vaporisateur d’eau à température ambiante (pas froide).


Pour que votre animal ait un petit peu de fraîcheur dans son panier ou sa cage, vous pouvez mettre des bouteilles d’eau au congélateur, lorsqu’elles sont froides, vous les glissez dans une chaussette et vous les placez dans le panier ou la cage.

 

Vous pouvez également recouvrir les cages d’une serviette humide (on ne recouvre que la moitié de la cage pour laisser l’air circuler).

 


Vous pouvez utiliser un ventilateur pour rafraîchir les pièces, le ventilateur ne doit jamais être dirigé sur l’animal, mais vers le haut pour brasser l’air de la pièce. Les animaux ne doivent pas pouvoir atteindre le ventilateur !

 

Faites très attention aux changements brusque de température. Il ne faut pas faire passer un animal d'une pièce à 35° à une pièce à 20° et ce particulièrement pour les rongeurs.

 

Pensez à sortir les animaux tôt le matin et tard le soir, et pas dans la journée lorsque le soleil tape.

 

Attention aussi lors des transports. On ne transporte son animal qu’en cas d’absolue nécessité. On ne laisse JAMAIS son animal dans la voiture fermée, même 5 minutes !

 

Pour les rongeurs :


Favorisez les légumes riches en eau: melon, tomate, concombre, agrumes etc. Cela permet à la fois de nourrir et d’hydrater l’animal.


- Pour hamsters, cobayes et chinchillas :

 

 Vous pouvez mettre dans leur cage, un morceau de carrelage (qui pourra préalablement être placé quelques heures au frigo).


- Pour les chinchillas, qui ne peuvent être mouillés : mettez un pot de fleur en terre cuite au frigo, puis déposez-le dans la cage.

 Pour tous :

 

Pensez à retirer les cabanes en bois ou en plastique qui sont de véritables fours en cas de grosses chaleurs.

 

Attention, pendant les chaleurs, les mouches pondent plus facilement dans les litières, les œufs éclosent plus vite. Veillez donc à nettoyer les cages plus souvent pour éviter d’avoir des asticots.

 

 

LE CHIEN ET LA CHALEUR…  Soyez vigilant !

 

Après un hiver froid et un printemps maussade, nous apprécions la chaleur de l'été. Mais les animaux, eux, souffrent souvent davantage d'une chaleur excessive que du froid. C'est pourquoi, il faut les protéger.

 

Même si les chiens ne transpirent pas (juste un peu sous les pattes), ils supportent moins bien la chaleur que nous, les humains. Leur manière à eux de réguler leur température (afin de la maintenir à un niveau raisonnable) est l'halètement : c'est pourquoi les chiens semblent toujours essoufflés l'été.

 

Néanmoins, un halètement qui se prolonge, même à l'ombre, ne doit pas passer inaperçu car il peut être le signe que le chien est en train de faire un coup de chaleur (risque de déshydratation voire de choc cardiaque mortel en quelques minutes). Il faut donc être prudent.

 

Nous pouvons aider nos loulous à supporter au mieux la canicule en adoptant ces quelques principes :

 

- Les faire dormir dans la pièce la plus fraîche de la maison (salle de bain, garage,...)    et/ou leur mettre un ventilateur.

 

- Leur donner une petite douche ou un bain à l'eau tiède, voire froide (mais pas glacée) pendant une dizaine de minutes après avoir fait baisser progressivement la température de l'eau (afin de ne pas les surprendre et de prévenir tout risque de malaise ou d'hydrocution).

 

- Les vaporiser avec un brumisateur ou leur passer un gant ou une serviette humide sur le poil et la peau.

- Dans votre jardin ou sur votre balcon, mettre un bac rempli d'eau à leur disposition pour leur permettre de se rafraîchir les pattes.

 

- Couper un peu les poils des chiens à poils longs.

 

- Réduire un peu l'alimentation des chiens un peu enrobés car la surcharge pondérale les rend encore plus sensibles à la chaleur. Vous pouvez troquer une partie de la ration journalière de croquettes contre une alimentation humide.

 

- Pour les loulous qui iront à la plage : prévoir parasol, eau fraîche et gamelle pour qu'ils puissent boire fréquemment. Bien rincer vos loulous à l'eau douce au retour de la plage car l'eau de mer peut se révéler irritante pour les animaux et les empêcher de boire l'eau de mer dont le sel provoquerait une gastrite dans les minutes qui suivent et une déshydratation aggravée.

 

- Savoir aussi que des expositions prolongées ou fréquentes au soleil peuvent également provoquer des cancers de la peau notamment chez les animaux au pelage blanc. Les chiots ou séniors ainsi que les animaux cardiaques sont particulièrement vulnérables.

 

Si vous partez à la mer, renseignez-vous auprès de l'Office de tourisme de votre lieu de destination concernant les plages autorisées aux animaux.

 

 



Réagir


CAPTCHA