MALADIES DES CHIENS

LES MALADIES CHEZ LE CHIEN POUR LESQUELLES UN VACCIN EST DISPONIBLE

 

A titre informatif, nous ne sommes pas vétérinaire et nous vous invitons fortement à consulter ce dernier si vous aviez le moIndre doute sur l'etat de santé de votre animal. 

 

 

La maladie de Carré


maladie contagieuse de chien à chien due à in virus , d'évolution souvent mortelle. Ce virus est peu résistant dans le milieu extérieur; la contamination se fait souvent par contact ( urine, salive etc...). Le virus pénétre par voie nasale ( nez)ou oculaire(oeil).

incubation: 3 à 7 jours; évolue en quelques semaines vers la guérison avec séquelles ( tremblements musculaires, épilepsie, émail des dents détruit, pneumonie), sans séquelles ou vers la mort.

symptômes: trés variés et variable dans leur intensité: fièvre, yeux rouges qui coulent, nez idem, toux, vomissement, diarrhée, troubles nerveux.

traitement: aucun vraiment efficace. vitamines, couverture antibiotique pour eviter les complications.

Important: la vaccination parfois dés 6 semaines mais le plus souvent autour de 7- 8 semaines d'âge. Rappel 1 mois aprés. Le dernier rappel doit toujours être fait aprés 3 mois. Rappel tous les ans ou tous les 2 ans suivant les régions sachant toutefois qu'il est préférable de vacciner tous les ans. Attention: il faut continuer à vacciner les chiens âgés.


Parvovirose ou gastro-entérite hémorragique


maladie trés contagieuse surtout dangereuse chez le chiot due à un virus trés résistant dans le milieu extérieur et qui se caractérise par l'apparition de vomissements et de diarrhée souvent hémorragique.

incubation: 3 à 4 jours; mort en 1 à 5 jours; guérison en 5 à 7 jours dans les autres cas avec des soins adaptés: nécessité absolue de consulter un vétérinaire praticien pour une prise en charge adéquate.

symptomes: apparition brutale et chiot complètement apathique, vomissements, diarrhée d'odeur forte avec du sang, évolution trés rapide, guérison rapide quand le cap fatidique est franchi.

traitement: aucun d' efficace à 100% si ce n'est peut être aujourd'hui une amélioration du pronostic avec les interférons ( molécule anti virales ) qui malheureusement coûtent trés cher . antibiotique de couverture, perfusion, stopper les vomissements. Les transfusions peuvent aussi améliorer considérablement le pronostic en apportant nutriment et anticorps.

 

Important: la vaccination reste la seule technique valable pour éviter cette maladie trés contagieuse. A partir de 5/6 semaines avec un vaccin spécial ou vers 7 à 8 semaines dans la plupart des cas. Rappel 1 mois aprés et éventuellement dernier rappel aprés l'âge de 3 mois. L'idéal est de toujours faire le dernier rappel largement après 3 mois d'âge. Puis tous les ans .

 

Hépatite de Rubarth


maladie contagieuse, due à un virus résistant dans le milieu extérieur, trés fréquente mais passe souvent inaperçu.

incubation: 3 à 6 jours; symptômes: fièvre, vomissement , diarrhée, atteinte de l'oeil, ganglions au niveau de la gorge...parfois mortelle surtout chez le chiot.

traitement: aucun de vraiment efficace.

 

Important: la vaccination reste la méthode de choix. Souvent couplée à la maladie de Carré donc même protocole. Cf maladie de Carré.

 

Toux de chenil


maladie contagieuse souvent initiée par un virus puis compliquée d'une surinfection des voies aériennes supérieures par des bactéries le plus souvent des bordetelles. Cette affection se retrouve souvent dans les lieux où sont rassemblés plusieurs chiens ou dans des locaux où la ventilation est défecteuse.

incubation: variable; symptômes: fièvre,trachéïte, bronchite, voire pneumonie. écoulement plus ou moins purulent au niveau du nez, toux parfois trés importante.

traitement: sur le ou les virus initiateur, aucun. Sur les germes de surinfection, traitement antibiotique à visée respiratoire. Il est également possible d'administrer les antibiotiques et autres produits par inhalation à l'aide d'un diffuseur spécial : l'animal est placé dans une cage, l'inhalateur à l'extérieur de la cage et le tout recouvert d'une épaisse couverture. Il est classique d'effectuer des séances d'une heure par jour sur une durée variable en fonction de l'évolution des symptômes.

La guérison peut prendre plusieurs semaines et l'animal rester fragile pendant de nombreuses années.

 

Important: il existe un vaccin spécial toux de chenil réalisé vers 7 semaines d'âge dans les milieux à risque: rappel 1 mois aprés puis tous les ans. En cas d'apparition de symptômes évoquant la toux de chenil nous vous conseillons de consulter rapidement un vétérinaire praticien afin d'éviter une pneumonie sévère en l'absence de traitement.

 

Piroplasmose

 

maladie parasitaire due à un parasite qui s'appelle le piroplasme. Ressemble beaucoup au paludisme chez l'homme.

Le piroplasme est transmis au chien par la morsure d'une tique. L'incubation de cette maladie est de quelques jours. Le piroplasme se multiplie dans les globules rouges et les fait éclater.

Dans sa forme classique le chien est brutalement abattu, fièvreux, et présente souvent des urines colorées brun, rouille voire rouge sang .Le décès intervient dans les jours qui suivent le plus souvent par blocage des reins ou destruction massive des globules rouges.
Il existe de nombreuses formes atypiques qui rendent le diagnostic difficile.

traitement: imidocard 4mg/kg de poids vif. Nécessité absolue de consulter un vétérinaire praticien qui évaluera les dégâts ( reins surtout ) et adaptera le traitement en conséquence. Une tranfusion pourra être nécessaire.

Une piroplasmose traitée précocément guérit en général correctement sans séquelles notables.

Il existe un vaccin contre cette redoutable maladie: première injection vers 5-6 mois d'âge, rappel un mois aprés puis tous les ans. La vaccination si elle hautement recommandée dans les régions à risque n'est pas une garantie absolue.

Il est donc nécessaire dans les zones à risques de continuer à protéger le chien en le traitant systématiquement et régulièrement avec des produits anti tiques . Votre vétérinaire sera à même de vous conseiller pour choisir, dans votre contexte , les meilleures options.

 

Maladie de Lyme

 

maladie contagieuse, transmissible à l'homme, due à une bactérie. Bien que la transmission directe de chien à chien soit possible elle est le plus souvent transmise via une morsure de tique.

incubation: parfois plusieurs mois. symptomes: fièvre, fatigue, perte d'appétit, articulations parfois chaudes et gonflées.

traitement: antibiotique type doxycycline pendant 20 jours.

Il existe en France désormais un vaccin. Ne pas oubliez toutefois de limiter les tiques: traitement systématique des chiens.

 

La rage

 

gravissime maladie virale transmissible à l'homme par morsure, griffure ou léchage d'une plaie.

incubation trés variable. le plus souvent forme nerveuse: modification du comportement, paralysie .... mort en une semaine le plus souvent aprés le début d'apparition des symptomes nerveux.

Les cas de rage en France sont des cas importés , les tout derniers en provenance du Maroc. N'importez pas illégalement des animaux des pays étrangers , faites vacciner et identifier vos animaux avant de partir dans un pays à risque : renseignez vous auprès de votre vétérinaire traitant. La rage en France reste une maladie , heureusement rare mais toujours mortelle , une fois les symptômes déclarés !!!!

Vaccination: pratiquée en une seule fois aprés l'âge de trois mois, rappel tous les ans impératif.Cette vaccination est fortement conseillée sur l'ensemble du territoire français. La vaccination n'est administrativement valable que si le chien est correctement identifié (identification des chiens obligatoire depuis 1999 , donc tout chien né après cette date doit être de tout manière identifié )

 

Leptospirose

 

grave maladie due à la multiplication dans l'organisme de leptospires, transmissibles à l'homme, contamination par l'eau ou les morsures de rongeurs,

incubation: quelques jours; symptomes: atteinte du coeur,des reins, du cerveau parfois de l'oeil, en fin d'évolution apparition d'une couleur jaune orangée de l'oeil, de la bouche et de la peau. Mort plus ou moins rapide.

traitement: difficile; pénicilline G 50000 UI/kg de poids vif 3 fois par jour pendant 10 jours. Pronostic toujours réservé.

Vaccination: fortement conseillée. 2 injections à un mois d'intervalle à partir de 8 semaines d'âge puis rappel tous les 6 mois pour une protection efficace et les chiens à risques ( chasseurs...). Mêmi si en pratique beaucoup ne font que les rappels annuels .........

 

 

AUTRES MALADIES OU AFFECTIONS FREQUENTES

 

 

 

Allergie à la piqure de puces

 

affection trés fréquente qui se traduit par une réaction allergique à la piqure des puces.

En pratique sur les animaux sensibilisés quelques puces suffisent pour relancer le phénomène: démangeaison importante surtout sur la base du dos et le cou, chute des poils par plaques voire apparitions de plaies de surinfection. L'évolution est rapide. Il est important dans ces conditions de se débarrasser des puces aussi rapidement que possible. Et de traiter l'infection si elle existe déjà. Voir traitement anti parasitaire.

 

Vomissements et /ou diarrhée

 

affection trés fréquente. Il faut distinguer les vomissements et/ou diarrhée où l'animal est abattu qui nécessite une consultation vétérinaire des mêmes symptomes sur un animal visiblement en pleine forme.

Dans ce second cas, d'abord mettre l'animal à jeun pendant 24 heures, le vermifuger avec un produit réputé efficace et sûr, si cela n'a pas été fait depuis longtemps et attendre 1 ou 2 jours. Bien entendu si l'animal se met à ne pas aller bien consulter votre vétérinaire. Attention chez le chiot à l'évolution parfois rapide de ce genre de problèmes: il est plus prudent dans ce cas de consulter surtout si votre chiot n'est pas correctement vacciné.

 

Maladies transmises par les tiques

 

Cf piroplasmose et maladie de Lyme
autre maladie: l'ehrlichiose. maladie infectieuse transmise par les tiques se traduit essentiellement par une perte d'appétit avec amaigrissement, fièvre, saignement de nez, voire sang dans les urines.

traitement: doxycycline pendant 1 mois.

 

Insuffisance rénale ( urémie)

 

affection trés fréquente surtout sur les chiens agés et qui entraine souvent le décès par blocage des reins. L'urémie qui mesure le taux d'urée dans le sang, nomalement éliminée par les reins s'accumule dans l'organisme. Cette augmentation signe le moindre fonctionnement des reins et nécessite quand la situation n'est pas trop désespérée de mettre le chien sous perfusion, d'adapter l'alimentation et de donner des traitements qui visent à faciliter le travail des reins. Cette thérapeutique fonctionne d'autant mieux qu'elle est mis en oeuvre précocément , n'attendez pas pour réagir .

 

Insuffisance cardiaque

 

affection trés fréquente sur un chien qui prend de l'âge et qui se traduit par un mauvais fonctionnement du coeur: chien qui tousse la nuit, essouflé à l'effort, qui digère mal ou qui présente le bout des pattes gonflées. Nécessité d'un bilan cardiaque complet par votre vétérinaire indispensable.

 

Cystite

 

affection trés fréquente surtout chez la chienne. L'animal urine trés souvent en petite quantité avec parfois du sang dans les urines.

Le traitement dépend de l'origine de la cystite et fait le plus souvent appel à des traitements antibiotiques qui doivent être distribués au moins 10 jours. Une cystite récidivante nécessite de rechercher la cause ( tumeurs, malformations, calculs urinaires, vaginite, infection de l'utérus, etc...)

 

 

Généralités

 

En dehors des blessures accidentelles ou des maladies contractées dans des cas bien particuliers (contamination par un congénère, piqûre d'insecte ou d'acarien, virus, etc…), il existe 2 types d'affections auxquelles sont exposés les chiens :


Les maladies héréditaires, transmises génétiquement. Elles peuvent se manifester à la naissance ou n'apparaître que plus tard.


Les maladies congénitales, présentes à la naissance. Elles peuvent être héréditaires ou causées par différents facteurs (virus, médicament).


- Par exemple les chiens blancs sont prédisposés aux problèmes de surdité, les grandes races à la dysplasie de la hanche, les races miniatures aux luxations des rotules et les brachycéphales au prognatisme et au collapse de la trachée.
Lors de votre première visite chez le vétérinaire, il sera utile de vous renseigner sur ces points particuliers, de façon à prévenir tout problème ultérieur.
Une bonne santé est le facteur primordial de l'épanouissement de votre compagnon!

- La température moyenne du chien se situe entre 38 et 39°. Chez quelques races, comme le Husky, elle est inférieure d'un demi degré. Le cœur des chiens de petite taille bat plus vite que celui des grands individus. Les pulsations peuvent aller de 80/minute pour un Grand Danois jusqu'à 180 chez un très petit chien.. Le cœur des chiots bat en moyenne 20% plus vite que celui d'un adulte.


- Fatigue, fièvre ou abattement, changement soudain d'attitude, amaigrissement ou manque d'intérêt évident aux stimulations sont autant de signes annonciateurs d'une affection. Le diagnostic du vétérinaire est alors impérativement conseillé.
Les indications qui suivent sont données à titre indicatif et ne pourraient en aucun cas se substituer au diagnostic d'un professionnel de la santé.

 

 

MINI DICO DES AFFECTIONS ET SYMPTÔMES


ABSENCE DE CHALEURS
Le cycle est interrompu ou disparaît totalement. Cette affection est due à un kyste ovarien ou à des troubles de stimulation et peut dégénérer en troubles plus graves.

ANOREXIE
Diminution ou perte complète de l'appétit. Elle peut avoir plusieurs causes : psychologiques, affection buccale ou intestinale.
Symptômes : Ils sont évidents et peuvent utilement guider le vétérinaire dans son diagnostic.

ARTHRITE
Inflammation des articulations d'origine infectieuse et faisant suite à une septicémie, à un traumatisme ou une infection avoisinant l'articulation concernée. Ou non infectieuse et d'origine immunologique. Il s'agit alors de polyarthrite.
Symptômes : Les articulations sont chaudes, douloureuses et gonflées. Le chien boîte et a parfois de la fièvre.

ARTHROSE
Rhumatisme chronique, douloureux et déformant, qui touche les articulations, mais qui n'est pas inflammatoire.
Symptômes : Le chien boîte et refuse ou rechigne à certains exercices physiques. Les crises surviennent souvent en période d'humidité ou après un effort soutenu.

ATROPHIE RETINIENNE
Affection héréditaire qui apparaît vers l'âge de 4 ou 5 ans et qui aboutit à la cécité. Elle est fréquente chez le Caniche et le Cocker.
Symptômes : Les premières manifestations se décèlent souvent le soir puisque cette maladie provoque une baisse de la vision en lumière faible.

BOITERIE
Elle peut signaler une ankylose passagère ou résultant d'une blessure ancienne. Une fracture ou entorse. Une affection articulaire. Arthrose chez les sujets âgés. Chez le Berger allemand, il peut s'agir dune myélite, affection de la moelle épinière fréquente dans cette race.

BRONCHITE, BRONCHO-PNEUMONIE
Affection profonde de l'appareil respiratoire. Elle peut avoir des causes bactériennes, virales, infectieuses ou causées par des agents irritants.
Symptômes : Le chien tousse en quintes douloureuses qui peuvent l'amener à vomir. La toux devient ensuite sèche et douloureuse.

CALCULS
Ce sont des cristaux, ou lithiases, qui se localisent dans les reins, la vessie ou l'urètre.
Symptômes : Douleurs lors des mictions.

CATARACTE
Opacification ou œdème du cristallin.
Symptômes : Bleuissement de l'œil.

COLLAPSUS TRACHEAL
Affaissement de la trachée qui provoque la toux et des difficultés respiratoires. Les races naines y sont sujettes. L'obésité et le stress sont des facteurs aggravants.
Symptômes : Toux, raclements de gorge.

CONJONCTIVITE
Affection infectieuse ou allergique, souvent de peu de gravité.
Symptômes : Œil larmoyant.

CONSTIPATION
Emission de selles desséchées, et qui peut être douloureuse. Elle peut avoir une cause alimentaire ou traumatique, et déboucher sur une coprostase.
Symptômes : Le chien émet de petits cris de douleur en déféquant. Il rechigne à aller satisfaire ses besoins.

CONVULSIONS
Elles peuvent indiquer : Tumeur, œdème ou hémorragie cérébrale. Epilepsie. Intoxication. Hypoglycémie. Méningite. Encéphalite.
Symptômes : L'animal devient agressif, se cogne, tourne en rond ou reste prostré.

CYSTITE
Inflammation de la paroi vésicale. Elle peut être bénigne ou cacher une tumeur de la vessie. Son origine peut également avoir des causes extra-vésicales : Métrite ou vaginite chez la femelle, prostatite chez le mâle.


 

DEMANGEAISONS :

Lorsque le chien se gratte souvent ou de façon excessive, il peut s'agir tout simplement de présence de puces.
Certains chiens, comme le Berger allemand, sont très sensibles à leurs piqûres. Sinon, il s'agit d'affections dermiques dont le vétérinaire déterminera la cause. Les démangeaisons au niveau de la région anale, dites "signe du traîneau", signalent la présence de vers ou d'engorgement des glandes anales.

DEMODECIE
Affection parasitaire dermique, due à un acarien, le demodex canis, qui touche surtout les jeunes chiens. La forme aiguë amène une infection bactérienne.
Symptômes : Dépilations rondes sur la face, ou généralisées sur tout le corps. La peau est grasse et nauséabonde. Dans la forme plus grave, le chien se déshydrate et la mort peut survenir très rapidement.

DEPILATION
Elles peuvent être produites par un grattage excessif. Sinon, il peut s'agir d'une mycose, ou d'une maladie hormonale, comme l'hypothyroïdie ou l'hypercorticisme.
Symptômes : Les petites surfaces rondes de dépilation indiquent une mycose. Les grandes une maladie hormonale.

DERMATOSE PURUGINEUSE
Le prurit, ou démangeaison, est du à des causes parasitaires et infectieuses, mais peut être d'origine allergique. Les causes en sont multiples.
Symptômes : Le chien se gratte violemment.

DERMOID SINUS
Maladie que l'on retrouve chez de nombreux mammifères, propre à quelques races canines, dont le Rhodesian et le Thaï Ridgeback, le Boxer et le Shi-Tzu, qui se présente sous la forme d'un kyste, à incidence maligne. Il est à distinguer du kyste dermoïde, à nature bénine.

DIABETE
Il existe sous deux formes :
L'Insipide : Augmentation de l'urine émise, due à un dérèglement hormonal ou à un trouble psychologique. Parfois il est provoqué par une lésion rénale.
Symptômes : Soif intense. Mictions très fréquentes.
Le Sucré : Concentration du glucose dans le sang.
Symptômes : Mictions fréquentes et soif. Eventuelle cataracte brutale. Amaigrissement.

DIARRHEE
Toute anomalie dans les selles, dans l'apparence ou la fréquence, peut révéler une affection.
Symptômes : La présence de sang, de glaires, ainsi que les vomissements ou douleurs abdominales guideront le vétérinaire dans son diagnostic.

ECOULEMENT NASAL
S'il est persistant, il peut indiquer une affection parasitaire mycosique ou une tumeur des sinus, s'il est teinté de sang. Les éternuements réguliers avec légère émission sanguine peuvent être le signe d'une affection pulmonaire.
Symptômes : Evidents.

ECTROPION
Affection caractérisée par la paupière renversée vers l'extérieur. Elle peut être congénitale, comme chez le Saint-Bernard ou le Cocker, ou d'origine inflammatoire.
Symptômes : Inflammation des conjonctives, larmoiement.

EHRLICHIOSE
Ou Rickettsiose. Maladie transmise par les tiques et dont le germe responsable se localise dans les globules rouges. Cette affection est plus commune en Afrique du Nord, autour du Bassin Méditerranéen et dans le Sud de la France.
Symptôme : L'animal ne mange plus. Il paraît abattu et est fiévreux. Saignements de nez et ecchymoses apparaissent. Les muqueuses pâlissent par anémie.

ENCEPHALITE
Lésions multiples dans le système nerveux central, cerveau et moelle épinière. Elle peut être d'origine virale, bactérienne ou parasitaire.
Symptômes : Convulsions, paralysie, coma.

ENTERITE
Inflammation intestinale souvent bénigne. Chronique, elle peut cacher une insuffisance pancréatique ou rénale, entre autres.
Symptômes : Diarrhées aiguës.

ENTROPION
Enroulement de la paupière vers l'intérieur. Il peut être d'origine congénitale chez le chow-chow, le Dogue allemand ou le Caniche par exemple, ou résulter d'un traumatisme.
Symptômes : Irritation, conjonctivite. Le chien se frotte l'œil sans arrêt.

EPILEPSIE
Affection nerveuse atteignant les jeunes adultes et plus fréquente chez certaines races comme le Berger allemand, le Caniche, le Cocker ou le Teckel.
Symptômes : Le chien tombe, perd connaissance, bave, urine et défèque sous lui. La crise dure quelques minutes puis l'animal se relève sans paraître souffrir outre mesure. Dans la forme moins grave, l'animal vacille et est pris de tremblements.

ESSOUFFLEMENT
En dehors de l'essoufflement passager du à un effort physique récent, ce peut être le signe d'une affection respiratoire ou cardiaque. Œdème pulmonaire ou hernie diaphragmatique, par exemple.
Symptômes : L'essoufflement s'accompagne d'une difficulté à respirer et d'une augmentation du pouls.

GALE
Affection parasitaire qui peut être contagieuse pour l'homme et qui est provoquée par un acarien, le sarcopte. Elle peut évoluer en surinfection bactérienne et provoquer la mort.
Symptômes : le chien se gratte sans cesse. Des rougeurs sont constatées au niveau du bas du corps, des membres et de la tête. Dépilation généralisée. La peau est graisseuse et couverte de boutons. Des lésions apparaissent aux coudes et aux oreilles.

GALE AURICULAIRE ou OCTACARIOSE
Maladie cutanée due à un parasite, l'otodectes, et qui provoque une lésion de la peau.
Symptômes : Le chien se gratte souvent les oreilles. Le cérumen est noirâtre et malodorant. Si le chien secoue constamment sa tête, il peut y avoir rupture d'un vaisseau, avec apparition d'un hématome. L'oreille est pendante et gonflée.

GASTRITE
Irritation ou inflammation de l'estomac, qui peut être bénigne dans le cas d'absorption rapide, ou infectieuse.
Symptômes : Vomissements.

GASTRO-ENTERITE
Inflammation de l'estomac et des intestins, souvent infectieuse, bactérienne ou virale chez les chiots. Elle peut être très grave, en particulier chez certaines races comme le Rottweiler.
Symptômes : Vomissements et diarrhées, parfois accompagnés de fièvre.

GINGIVITE
Affection inflammatoire de la cavité buccale, causée par le tartre, les caries. Elle peut cacher des affections plus graves comme l'insuffisance rénale.
Symptômes : Ils sont peu évidents. L'animal salive ou est gêné quand il mange lorsque la douleur devient plus aiguë.

GLAUCOME
Augmentation de la pression intra-oculaire, provoquant une baisse de la vision et pouvant aller jusqu'à la perte de la vue.
Symptômes : Globe oculaire gonflé et douloureux.

HEMATOME DU PAVILLON DE L'OREILE
Affection fréquente chez les sujets aux oreilles tombantes. Il s'agit d'une lésion de l'artère auriculaire.
Symptômes : Le chien se gratte l'oreille comme s'il cherchait à se débarrasser d'un corps étranger.

HÉPATITE DE RUBARTH

 

Proche de la maladie de Carré, elle touche le chiot dans son état général. L'animal est fiévreux et souffre de gastro-entérite, de conjonctivite et d'adénite.
Symptômes : fièvre, abattement, vomissements, diarrhée, conjonctivite, kératite, inflammation des ganglions lymphatiques.

ICTÈRE (Jaunisse)

 

Dégradation de l'hémoglobine pouvant être due à différentes causes, toutes sérieuses. Les tissus, les muqueuses, les selles et les urines foncent ou jaunissent.
Symptômes : le changement de couleur est l'alerte principale.

INCONTINENCE

 

C'est le fait, pour un chien, d'uriner sans pouvoir se retenir et bien souvent sans s'en rendre même compte. L'incontinence peut être intermittente ou permanente et les causes en sont multiples : traumatismes, lésions, inflammations, etc...
Symptômes : Ils sont évidents surtout pour la maîtresse de maison.

INSUFFISANCE CARDIAQUE

 

Insuffisance circulatoire qui provoque l'œdème ou l'ascite.
Symptômes : toux et intolérance à l'effort puis aggravation de l'état par difficultés respiratoires, cyanoses et syncopes.

INSUFFISANCE HÉPATIQUE

 

Altération des fonctions du foie qui peut être d 'origine infectieuse, toxique ou inflammatoire.
Symptômes : abattement, fièvre, vomissements, déshydratation.

INSUFFISANCE PANCRÉATIQUE

 

C'est un manque d'enzymes destinés à faciliter la digestion. On rencontre cette affection chez les jeunes Bergers allemands qui souffrent d'une atrophie du pancréas.
Symptômes : maigreur, diarrhée, selles molles et décolorées avec des aliments non digérés.

INSUFFISANCE RENALE

 

Elle est due à une altération des fonctions du rein et peut évoluer de façon aiguë ou chronique. Elle est plus grave chez un sujet âgé car due à une lésion irréversible.
Symptômes : le chien urine de moins en moins, il ne mange plus et se déshydrate.

INTOXICATION

 

Absorption de poison ou de substances toxiques, telles que la mort-aux-rats, l'antigel, l'anti-limace ou les fongicides.
Symptômes : anxiété, tremblements, salivation, vomissements ou convulsions. Il est urgent de contacter un centre anti-poison et d'identifier le produit ingéré.

KÉRATITE

 

Lésion de la cornée d'origine inflammatoire ou traumatique. Elle est fréquente chez les races aux yeux saillants.
Symptômes : oeil larmoyant.

LEISHMANIOSE

 

C'est un moustique, le phlébotome, qui transmet cette grave maladie parasitaire, qui se traduit par une anémie générale.
Symptômes : amaigrissement extrême, ulcères sur le nez. Des pellicules apparaissent sur la peau. Les ongles s'allongent. Les ganglions grossissent. Des troubles oculaires accompagnent souvent cet état.

LEPTOSPIROSE

 

Affection contagieuse très grave, transmise par les déjections des rats. L'infection peut provenir d'eau croupie qui contiendrait des germes.
Symptômes : La forme rénale se signale par une insuffisance rénale aiguë. La forme digestive par une gastro-entérite hémorragique, d'une myocardite, de lésions oculaires et d'encéphalite. La forme hépatique est signalée par un ictère.

LYMPHOME

 

Tumeur des ganglions, amygdales, rate et moelle osseuse, que l'on rencontre chez les adultes de plus de six ans. Le Boxer, le Terrier Ecossais et le Briard y sont particulièrement sujets.
Symptômes : augmentation des ganglions sur le cou, sur le devant des épaules et sur l'arrière des cuisses. Anorexie, fièvre.

MALADIE DE CARRÉ

 

Maladie infectieuse virale et contagieuse qui attaque généralement le chiot mais peut aussi toucher les adultes. Elle se présente sous trois formes : pulmonaire, intestinale ou nerveuse.
Symptômes : fièvre, yeux rougis, écoulement nasal. Toux qui peut dégénérer en trachéite ou bronchite. Diarrhées et vomissements, déshydratation. Des pustules apparaissent sur le ventre. Convulsions et contractions musculaires. Coma au stade terminal.

MAUVAISE HALEINE

 

En plus de l'abondance de tartre, elle peut indiquer une affection des gencives comme la pyorrhée ou l'urémie.

 

MÉNINGITE
 

Affection qui provoque une inflammation des méninges.
Symptômes : Tremblements et convulsions.

MÉTRITE

 

Inflammation de l'utérus d'origine infectieuse.
Symptômes : fièvre, anorexie, douleurs abdominales.

OCCLUSION

 

Elle est due à l'ingestion d'un corps étranger qui bloque le déroulement du transit.
Symptômes : le chien reste prostré, il vomit lorsqu'il essaye de boire ou de manger. Lorsque la douleur est violente il se tient en position dite "de sphinx", l'arrière-train soulevé.

OEDÈME PULMONAIRE

 

Il est dû à une insuffisance du ventricule gauche. Il peut également provenir d'une inhalation importante de fumée, d'une électrocution ou d'un collapsus trachéal.
Symptômes : le chien halète, ses muqueuses buccales bleuissent. Des écoulements peuvent apparaître aux narines.

OSTEOFIBROSE

 

Affection osseuse due à une insuffisance en calcium et un excès de vitamine D, que l'on rencontre surtout chez les chiots de grande race à croissance rapide. Les os fragilisés cassent facilement.
Symptômes : abattement, fièvre, boîterie alternée des membres.

PANCREATITE

 

Inflammation du pancréas, aiguë ou chronique. On la rencontre souvent chez les chiens obèses.
Symptômes : douleurs abdominales violentes, vomissements, fièvre et diarrhée.

PARVOVIROSE

 

Affection contagieuse qui provoque une gastro-entérite hémorragique chez le chiot. L'évolution est rapide, avec issue fatale faute de soins.
Symptômes : prostration, vomissements, diarrhées hémorragiques, déshydratation.

PERTES DE SANG

 

Les écoulements sanguins en dehors des périodes de chaleurs peuvent être le signe de tumeur ovarienne, utérine ou vaginale.
Symptômes : même pendant les chaleurs, un écoulement important est à surveiller.

PIROPLASMOSE

 

Grave maladie parasitaire transmise par les tiques, qui détruit les globules rouges. Elle sévit davantage dans le Sud-ouest de la France.
Symptômes : Abattement, forte fièvre. Les urines sont foncées.

PLEURÉSIE

 

Infection pulmonaire qui provoque un épanchement thoracique et peut évoluer en myocardite.
Symptômes : Fièvre, abattement, anorexie, difficulté respiratoire, petite toux sèche.

POLYDIPSIE

 

Certaines affections comme le diabète, la néphrite, ou certaines causes psychologiques provoquent une soif importante.
Symptômes : Evidents. L'animal boit beaucoup plus que de coutume.

POLYPHAGIE

 

Augmentation notable de la faim, qui peut aller jusqu'à la boulimie. Associée à la polydipsie, elle peut indiquer un diabète sucré.
Symptômes : Evidents quand on connaît bien les habitudes alimentaires de son chien.

PROSTATE


Les affections de la prostate sont fréquentes et se manifestent à partir de l'âge de 5 ans. Elles se caractérisent par une augmentation de volume, voire une hypertrophie.
Symptômes : Accumulation des selles dans le côlon, problèmes locomoteurs, mictions difficiles, présence de sang dans les urines et une éventuelle incontinence.

PYODERMITE

 

Infection bactérienne de l'épiderme, généralement due à des staphylocoques. Elle peut être généralisée sur tout le corps ou localisée, par exemple à la commissure des lèvres.
Symptômes : Le poil semble mité. Pustules et croûtes peuvent apparaître sur l'abdomen.

PYOMETRE

 

Ecoulement vulvaire chez la femelle. En dehors de légers écoulements sanguins au moment des chaleurs, tout écoulement ou présence de pus indique l'infection urinaire.
Symptômes : Abattement, soif intense, urine abondante.

RACHITISME


Affection osseuse du chiot assez rare de nos jours, due à une carence en vitamine D et en minéraux.
Symptômes : Mauvais état général. Ventre et articulations gonflés.

RAGE

 

Maladie virale qui attaque tous les mammifères. La contamination s'effectue par morsure, griffure ou simple léchage. La France et l'Europe de l'Est ont vu une réapparition de cette affection depuis une trentaine d'années.
Symptômes : Ce sont les mêmes que pour l'encéphalite, la maladie de Carré ou les affections de la moelle osseuse : Convulsions, crises de fureur, troubles du comportement.

STOMATITE

 

Affection inflammatoire de la cavité buccale, causée par le tartre, les caries. Elle peut cacher des affections plus graves comme l'insuffisance rénale.
Symptômes : Ils sont peu évidents. L'animal salive ou est gêné quand il mange lorsque la douleur devient plus aiguë.

SYNDRÔME DE CUSHING

 

Grave affection des glandes surrénales, due à un dérèglement hormonal ou à une tumeur des surrénales, que l'on rencontre chez l'adulte ou le chien âgé.
Symptômes : Soif intense et mictions fréquentes. Le ventre est gonflé. Amaigrissement et fatigue.

TEIGNE

 

Mycose cutanée due à un champignon : le dermatophyte. Elle est transmissible à l'homme. Symptômes : Elle se caractérise par une dépilation localisée de quelques centimètres de diamètre sur le corps. Le Kérion, forme suppurée, peut apparaître sur la tête. La peau est infectée, tuméfiée, d'un rouge vif.

TESTICULES

 

Toute augmentation de volume, surtout chez un sujet âgé, peut indiquer une tumeur. La plupart du temps, un seul testicule est atteint et doit être retiré pour éviter de possibles métastases.

TIQUE


C'est un acarien qui est porteur de certains parasites comme les piroplasmes et rickettsies, qu'il transmet au chien lors de ses promenades dans l'herbe, surtout dans la période comprise entre le printemps et l'automne. Il se nourrit du sang de son hôte involontaire.
Symptômes : Un examen attentif après chaque sortie permet d'éliminer cet agresseur.

TORSION OU DILATATION DE l'ESTOMAC


Elle est due à une accumulation trop importante de gaz et de liquide dans l'estomac. Cet accident se rencontre surtout chez les grandes races et les chiens qui s'activent trop après le repas.
Symptômes : Le chien est inquiet, il bave beaucoup et essaie de vomir. Son ventre est tendu et douloureux, sa respiration saccadée. La mort peut survenir rapidement.

TOUX

 

Elle peut aussi bien indiquer une malformation de la trachée, chez un chiot ou un chien de petite taille, qu'une des affections suivantes : Irritation de la trachée ou des bronches. Bronchite aiguë. Affection cardiaque ou pulmonaire chez un sujet âgé.
Symptômes : Le chien tousse comme s'il voulait se débarrasser d'un corps étranger dans sa gorge.

TRACHÉITE

 

Inflammation de la trachée. L'aspect aigu est dû à une irritation. L'aspect secondaire est d'origine virale, comme la toux de chenil ou la maladie de Carré. Elle peut être chronique et due à une affection cardiaque ou pulmonaire.
Symptômes : toux forte suivie de vomissements.

TUMEUR MAMMAIRE

 

Elle peut être bénigne ou maligne, et dans ce cas se développer très rapidement.
Symptômes : Un examen annuel permettra de dépister ce type d'affection.

ULCÈRE DE LA CORNÉE

 

C'est une perte de substance de la cornée qui provoque l'ulcération. Elle peut être d'origine infectieuse ou traumatique.
Symptômes : l'œil est rouge et à demi-fermé. Le chien se le gratte souvent, car cette affection est douloureuse.

URINE

 

En bonne santé, le chien produit une urine assez claire et limpide, très peu odorante. Si elle est trouble ou teintée de sang, elle peut signaler une affection de la prostate, un ictère ou plus foncée, une piroplasmose.
Symptômes : Bien qu'il ne soit pas toujours pratique de surveiller les mictions de son chien, il est conseillé de les vérifier régulièrement à titre préventif.

UVEITE

 

Affection inflammatoire de l'iris qui peut cacher des maladies plus graves comme la maladie de Carré, la toxoplasmose, etc...
Symptômes : l'œil est rouge, la pupille serrée. Le chien larmoie et fuit la lumière.

VAGINITE

 

Des écoulements d'une sérosité claire ou suppurée apparaissent au niveau de la vulve. Il s'agit d'une inflammation ou d'une infection de la muqueuse, provoquée parfois par le coït.

 

VOMISSEMENTS


Les vomissements répétés peuvent indiquer une affection hépatique, rénale ou infectieuse. Les symptômes les accompagnant, tels que douleurs ou diarrhées, doivent être indiqués au vétérinaire.

Symptômes : Le vomissement est souvent dû à une ingestion trop rapide d'aliments et s'il est occasionnel, il ne présente aucun signal d'alarme.

 



Réagir


CAPTCHA