LA LETTRE DE LA PRÉSIDENTE

 

Bonjour à toutes et à tous,

 

Janvier 2012, l’association « 4 Pattes sous un toit » voit enfin le jour !

 

Il m’aura fallu quelques années de réflexion et d’actions terrain pour me donner la force et le courage de passer le cap de la création d’une association de protection animale !

 

Beau et honorable projet diront certains, totale folie pour d’autres, inutile penseront même certains autres…

 

Me concernant, je dirais que, comme trop souvent, j’ai laissé mon cœur me guider et j’ai gentiment zappé «la raison». Créer une association implique énormément de responsabilités, de disponibilité, d’investissement, de soucis. C’est comme gérer un navire où la tempête est permanente !

 

Les aides financières sont quasi inexistantes, seuls les appels à la générosité, quand ils sont entendus, peuvent maintenir une association la tête hors de l’eau.

 

Les lois pour la défense des droits des animaux sont encore à un stade embryonnaire. L’animal est considéré dans le droit français comme un objet au même titre qu’un bien meuble ! Tout est dit !

 

Au sein même de la protection animale, rares sont les associations, ayant pignon sur rue, qui aident les petites structures… Dans la protection animale, où seul le cœur devrait parler, ainsi que l’intérêt de l’animal, nous retrouvons une certaine rivalité, une concurrence…

La course aux adhérents, la course aux dons, la course à la reconnaissance, la course à la médiatisation….

 

Comme je ne vis pas dans le monde de OUI-OUI, je sais très bien que mon engagement va être difficile, mes larmes n’ont pas fini de couler…

Mais ma conscience et mes convictions, m’interdisent de baisser les bras. Je ne serais pas un être humain, si je pouvais tolérer sans rien faire, tout ce que j’ai vu, dans différents refuges, fourrières, et actions de sauvetages chez les particuliers.

Certains diront, qu’il y a des causes plus importantes… Ah bon ?

Je répondrais que toutes les causes qui sont défendues avec conviction, sincérité et honnêteté sont importantes, surtout celles qui oeuvrent pour le respect de la vie.

  • Les chiens abandonnés sur un balcon ou dans un sordide terrain isolé, bien souvent sans eau ni nourriture, attendant le bon vouloir d’un passant pour recevoir un os et pataugeant dans leurs excréments.
  • Les chiens vivants dans un coffre de voiture ou dans une cave, voir même dans leur caisse de transport, parce que le maître utilise l’animal comme outil de travail. Ce même maître qui, grâce à l'animal, gagne sa vie et peut nourrir sa famille, mais qui n’a même pas la reconnaissance du ventre… Les chiens eux l’ont…
  • Les animaux cadavériques que nous devons porter car ils ne peuvent plus marcher, suite à leur maltraitance.
  • Les animaux mutilés par le sadisme d’un humain, les animaux tabassés pour le plaisir jubilatoire d’un pseudo maître. Ces mêmes animaux qui sont tellement traumatisés qu’ils développent des troubles du comportement et qui reçoivent en guise de compassion humaine la piqûre finale car ils sont déclarés chien méchant ou "irrécupérables" !!! Et le maître ?
  • Les animaux catégorisés, dits dangereux, qui sont purement et simplement exterminés, dans certaines structures..
  • Et tellement d’autres exemples d’injustices révoltantes, je pourrais en écrire des pages et des pages…

Bien sûr, 4 Pattes sous un Toit ne pourra pas porter et régler toute la misère du monde animalier. Maintes associations y ont déjà pensé avant nous, avec de surcroît des moyens non négligeables..

 

Notre seule prétention est de vouloir essayer, à notre niveau et avec nos petits moyens, d’apporter un petit plus, même si ce n’est qu’une goutte d’eau…

Mais si cette goutte d’eau peut sauver ou soulager, ne serait-ce qu’un animal en souffrance, ma démarche, notre démarche, n’aura pas été vaine.

 

Vous qui lisez ces lignes et qui irez peut être regarder plus en détails notre site, j’espère que vous aurez envie de nous aider, nous contacter voire même de nous rejoindre.

 

D’avance, au nom de tous les 4 pattes qui souffrent et qui attendent, en espérant qu’un jour une bonne âme vienne se préoccuper de leur sort, je vous dis merci.

 

Valérie SADI

Membre fondateur et Présidente

 

 



Les réactions

Avatar CHIBON SYLVIE

Madame bon courage à vous votre chemin risque d être semé de plus de larmes que de joie
Merci à vous et pour eux qui ont tant besoin de gens comme vous face à l'indifférence et à la barbarie de l homme

Le 13-06-2012 à 14:55:34

Réagir


CAPTCHA